Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 31 décembre 2016

Achevant l'an 2016 et inaugurant son suivant



Lisant un Lucien Jerphagnon posthume
"qui riait avec les dieux"
et s'interrogeait sur ce que le penser,
dans ses plus hautes intuitions, ne nous fera qu'entrevoir
il citait  Henri Bergson
que déjà Vladimir Jankélévitch
citait dans la dernière page de son tonique et revigorant penser sur "La Mort"



« Je ne sais pas, mais je devine parfois que je vais avoir su »



à toutes et tous
dans les parages de mes amitiés et au-delà


* Lucien Jerphagnon, L'homme qui riait avec les dieux, éditions Albin Michel, 2013.
* Vladimir Jankélévitch, La Mort, Champs Flammarion, 1977.

Écrire un commentaire